L'étonnante capacité d’innovation du carrelage.

Le carrelage continue de séduire les Français puisqu’il reste le second revêtement de sol utilisé après les revêtements textiles. Qui plus est, il prend d’assaut les murs et sort, de plus en plus, de son habitat naturel – la salle de bains et la cuisine – pour s’installer désormais partout dans la maison. Le plus étonnant peut-être est que ce produit, pourtant vieux de 4.000 ans d’histoire – le mot céramique vient du grec keramos (argile) mais les Chinois connaissaient la technique bien avant -, est en constante évolution. De fait, d’une année sur l’autre, les nouveautés en termes d’esthétique, de composition, de couleurs et d’applications abondent.

Tout d’abord, une confirmation de tendance. Le carrelage , longtemps chéri pour son aspect rustique, est désormais au cœur de l’habitat contemporain, voire minimaliste. Du coup, prédomine ce que les fabricants appellent ‘l’élégance’, c’est-à-dire l’opposé même de la rusticité. Une élégance qui n’est pas synonyme d’exubérance car, comme le rappelle Paco Burgos, qui expose à Paris (Les carreaux de Paco), «les Français apprécient une décoration sobre». Cette élégance se traduit par un recours de plus en plus fréquent au carrelage imitant des matériaux nobles (marbre, granit, pierre naturelle, etc., voire le cuir et le métal d’ailleurs) dont il épouse désormais les dimensions. Conséquence, l’usage de carreaux grands formats se généralise, d’autant que les particuliers apprécient notamment le nombre moindre de joints, lesquels sont toujours les premiers à s’encrasser. A noter également que l’axiome selon lequel les grands carreaux sont destinés aux grands espaces et les petits carreaux aux petits espaces est désormais battu en brèche avec des calepinages qui n’hésitent plus à mélanger les tailles pour faire ressortir le design.

Les fabricants sont mêmes allé plus loin dans la logique en proposant des produits qui offrent une «différenciation esthétique et tactile permettant de créer des systèmes de signalisation». En clair, il y a désormais des carreaux céramiques qui permettent aux malvoyants de se repérer au toucher, avec la main ou le pied, et de pouvoir ainsi circuler dans le logement. Sans compter les efforts fournis par les industriels en terme d’entretien du carrelage dont au final tout le monde bénéficie.

Enfin, dernière innovation qui mérite d’être remarquée, l’adaptation du carrelage aux systèmes de planchers surélevés. Le plancher technique surélevé est une solution destinée à gagner de l’espace en permettant de loger sous le plancher les installations électriques, les canalisations d’air conditionné, de téléphonie, etc. ce qui contribue à libérer d’autres espaces qui peuvent ainsi être utilisés à d’autres fins. Une solution pratique en terme de maintenance, quand il faut par exemple avoir accès à ces installations pour réparer une panne éventuelle. Sauf que jusqu’à présent, le carrelage était posé sur une chape ou un support qui ne permettaient pas d’accès sous le plancher sans risque d’abîmer le carrelage posé.

Les fabricants espagnols de carreaux céramiques , premiers exportateurs en France, se sont rendus compte du potentiel de ce marché et ont développé un matériau adéquat pour ce style d’application. En clair, un système de pose des carreaux similaires en quelque sorte, pour simplifier, à celui d’un faux plafond où le carrelage s’insère dans une trame métallique portée par un vérin réglable. Du coup, les carreaux peuvent sans dommage être ôtés en cas de besoin. «Les carreaux céramiques, qui présentent une résistance élevée au trafic ainsi qu’une résistance importante aux agents chimiques et au gel, sont valables pour ce système», argumentent les responsables de l'Association Espagnol des Fabricants de Carrelage (Ascer). «En plus du grand choix de designs et de formats, ces qualités laissent entrevoir des solutions de plus en plus innovantes pour le revêtement d’espaces en tous genres».

En tout état de cause, que les amoureux du carrelage classique se rassurent. Si le carrelage se veut désormais un produit moderne et innovant, un sol en tomettes, fort de ses 4.000 ans d’histoire, n’est pas près de se démoder pour autant.

Fiches conseils

Chacun des revêtements de sol, carrelage, parquet, PVC ou moquette, doit être posé avec soin suivant une méthode précise.

Plus d'infos
Comment choisir

Les conseils de base pour ne pas se tromper de produit, en fonction de votre budget et de votre style d'habitation.

Plus d'infos

Carrelage Parquet 29 dans le Finistère

Enregistrer

Tél. 02 98 81 95 20

Carrelage Parquet 29

route de Lanvoy
Route de Lanvoy
29590 LE FAOU
29590 LE FAOU

Horaires

Du mardi au vendredi
Du mardi au vendredi
09h - 12h, 14h - 18h30
09h - 12h, 14h - 18h30
Samedi
Samedi
9h - 12h, 14h - 18h
9h - 12h, 14h - 18h